13.10.08

Levallois-Voltaire Le cauchemard

Résidant à Levallois au début de la rue Voltaire j’ai eu l’immense surprise de voir installer en 48h un terminus d’autobus sous nos fenêtres ! Depuis lundi, ce terminus situé juste en face de la maternité de l’hopital Franco Britannique accueille dès 5h43 du matin (!) des bus dont le moteur tourne la plupart du temps ou bien s’arrêtent et redémarrent constamment.

En à peine 48h le voisinage de la rue est déjà sur les nerfs ! L’installation d’un tel terminus implique pour les riverains un stationnement constant depuis 5h40 du matin jusqu’à 21heures de un ou plusieurs bus qui allument, éteignent ou laissent tourner leur moteur de manière continuelle. En complément des bruits de moteur s’ajoutent le bruit des fermetures pneumatiques des portes et le bruit de claquement métallique de fermeture du poste de conduite. Ce sont des nuisances sonores inacceptables, depuis lundi nous sommes réveillés à 5h40 tous les matins ! Une dizaine d’enfants habitent au dans notre immeuble, vous pouvez imaginer leur état de fatigue et de nervosité après une semaine soumise à ce régime.

Je n’ose pas imaginer l’impact sur la maternité situé à moins de 20m du terminus !! Par ailleurs, nous avons aussi découvert avec horreur que ces nuisances ne cesseraient pas les samedi et dimanche ! A plusieurs reprises, ce terminus a causé des encombrements insupportables dans la semaine générant des klaxons et des énervements. J’ai tourné quelques vidéos édifiantes : – sur l’une d’elle ce sont trois bus qui bloquaient ensemble la rue Voltaire un soir de semaine à 19h heure de sortie de bureau – mercredi matin à 9heures ce sont 5 bus (!!) qui bloquaient la rue Voltaire, induisant un embouteillage de la rue qui se poursuivait jusqu’à la rue de Villiers, bloquant à son tour cette dernière. Je suis également révolté sur la méthode d’information et de concertation. Un laconique communiqué de presse a été publié le vendredi 3 octobre par la RATP, un vendredi et reprise par un seul journal (20 minutes) le lundi matin soit après le démarrage de la ligne. Par ailleurs le marquage au sol a été réalisé le vendredi matin à 7H30 sans explication aucune ni communication et l’installation du poteau signalant l’arrêt réalisé à la vite pendant le week end et finalisé à l’aube le lundi matin du 6 octobre, jour du démarrage de la ligne. J’ai été informé par la mairie de Levallois que le STIF, la RATP et la Ville s’étaient concertés mais à aucun moment les riverains n’ont été concernés, informés ou sollicités. Superbe concertation !

On ne peut que se féliciter pour la collectivité du doublement d’une ligne de bus. Cependant la situation ne peut rester en l’état. Nous avons identifié que l’arrêt de bus 92/174 situé rue Voltaire était situé entre deux immeubles de bureau, il y a largement la place juste en arrière de cet arrêt d’installer le terminus du 274 en limitant fortement les nuisances pour les riverains. Nous ne comprenons d’ailleurs absolument pas pourquoi cette solution n’a pas été retenue dès le départ. Les conducteurs des bus eux mêmes ne s’expliquent pas l’installation d’un tel terminus, lisez pour vous en convaincre ce post amusant d’un conducteur : ICI L’exaspération des voisins, le bruit qui augmente la tension nerveuse et empêche de dormir, une médiatisation excessive des nuisances et des problèmes … autant de difficulté qui ne feront qu’accentuer la difficulté dans les jours qui viennent. Pour finir, je vous rappelle cet article du code de la santé publique : «Art. R. 1334-31. -Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité.» Je vous tiendrai au courant des avancées du dossier … vos encouragements sont les bienvenus dans cette épreuve usante !

  • MISE A JOUR DU 24/10 : Le problème et été résolu, je tiens ici même à remercier les responsables de l’urbanisme et de la voirie de la Ville de Levallois ainsi que le responsable des lignes 174/274 de la RATP qui ont su à la fois écouter, prendre en comptes les contraintes d’exploitation d’une infrastructure nouvelle et agir rapidement.

par xavier

26 Petits Mots sur “Levallois-Voltaire Le cauchemard”

  1. Jememarre

    "Et ceci sans vous parler du bruit et de l’odeur", pour reprendre un ancien président de la République. Parce que j’imagine que dans une aussi petite rue les odeurs de gazoil doivent s’évacuer en montant… dans les appartements.

  2. Xavier

    Pour suivre les péripéties des inepties urbanistiques du 274 … j’ai créé un blog (c’est un début)

  3. Xavier

    Allez je suis sympa je vous donne l’adresse : levallois-274-cauchemard….

  4. Xavier

    Une petite vidéo de ce matin 7h10 pour vous aider à imaginer la vie que nous menons grâce à ce bus !!!
    levallois-274-cauchemar.c…

  5. pierre

    Comme le mot grève est a la mode sur ce blog, une bonne grève et hop, plus de bus.( par contre, toujours le bruit et les odeurs).

  6. Lolo

    "Pollution et bruit sous les fenêtres des riverains sans sourciller…
    Vous remarquerez le chauffeur confortablement entrain de lire son journal alors qu’il réveille tout le quartier."

    et bien imaginez que pour ce conducteur se soit comme ca 6h30-7h par jour et qu’en plus il se leve a 4h du mat!!!
    Je suis sûr d’avoir en retour de mon commentaire " si t’est pas content demissione " pour changer!

    pour en revenir au sujet initial y a pas grand chose a faire a part en parler en association de riverains au maire de votre commune.

  7. Xavier

    Je n’ai rien contre le chauffeur en fait sincèrement à chaque fois qu’on va les voir ils sont cools et conscients de la gène…. parfois ils oublient juste les consignes.
    Certes il est dans son bus 6h par jour et 35h par semaine mais nous on les bus sans discontinuer de 5h40 à 21h 7 jours sur 7 ! Sincérement c’est exténuant et j’ai déja pris rendez vous avec un cardiologue, je ne dors plus et j’ai des palpitations !!!

  8. Hervé

    Xavier … un cardiologue … n’exagère pas stp et vois d’abord un généraliste, ton médecin traitant.

    Admettons que tu as déjà consulté un généraliste, ça reste exagéré de voir un cardiologue franchement, et ce n’est pas la bonne solution.

    Dis moi Xavier, j’ai vu une de tes vidéos, tournée un matin à 7h10 je crois. Tu parlais du bruit des moteurs mais ta fenêtre était fermée et on n’entendait pas les moteurs. je ne comprends pas bien …

    Tes fenêtres ne sont pas des doubles-vitrages ?

  9. Bidule

    Mais Xavier, vous travaillez à domicile pour devoir les "supporter" toute la journée ?

    Un des problèmes, c’est que le chauffage ne fonctionne pas avec le moteur coupé. Et que les gens qui montent dans le bus se plaignent qu’il y fait froid. Il faut bien assurer un minimum de confort aux voyageurs, et donc laisser le moteur. Et ça, c’est aussi une consigne.

    De plus, certains véhicules (j’espère qu’ils ont été modifiés ou retirés du service) de type Agora ne peuvent pas redémarrer après avoir coupé le moteur (ou alors, il faut attendre trèèèèès longtemps). Une question de température, je crois.

    Si le bruit vous gêne tant que ça, plaignez vous à la Mairie de Levallois. Peut être qu’ils prendront en charge l’installation de double-vitrage si vous n’en avez pas.

  10. Lolo

    Ne vous inquitez pas xavier mon message n’etait pas pour vous mais pour ceux qui disent tout le temps que notre metier n’est pas penible et qu’on est payés a rien faire.
    Ce terminus est il un terminus provisoire ou permanent ? La mairie de Levallois sera votre meilleure amie sur ce coup ci je pense.

  11. J'en peux Plus

    Salut xavier;
    Un peu de soulagement, pour tes pauvres oreilles et ton peit coeur; Ton action, et les bourdes de mes collégues chauffeurs ont attient, leur cible. le déplacement du terminus 274. dans la rue de Villiers.
    Nous espérons avoir tourné votre attention, sur nos conditions de travail ( beaucoup moins pénibles qu’il y a 20 ans ) mais avec toutes ces contraintes commerciales et de services, il nous est devenu très difficile de contenté tout le monde. De plus nous sommes des executants ( gentils et polis). Nous vous adressons toutes nos excuses, pour vous avoir fait partager, notre quotidien. Sympa NON !! Allez, on ne vous en veut pas, mais on aurait aimé que vous nous apportiez un petit café/croissant, pour vous avoir aider , à ce déménagement, en image et vidéo. Cordialement; Un grand merci aussi à Madame Desriens et monsieur Moulard, qui sont à l’écoute de leur administrés.

  12. xavier

    Dites votre chef je crois l’avoir eu au téléphone et c’est un gars super il n’y a pas de doute … !
    Il a pris la peine de me rappeler tard le soir pour m’expliquer la situation alors que j’avais dû être passablement en colère la veille !

    Je pense que rue de Villiers ca devrait être nettement moins génant, il y a la deux immeubles de bureau qui sont de part et d’autres de la rue avec plus de dégagement.
    Ce n’est jamais idéal mais je crois que ce sera déja mieux…

    A terme par contre est ce que la vocation du 274 ce n’est pas de finir à La défense ?

    J’ai pris le 174 un matin cette semain pour la défense et j’ai vu se vider au terminus du 274 les gens qui descendaient et attendaient là le prochain 174…

    On a vu un 274 vide repartir rue de Villiers et arriver un 174 bondé ou nous avons dû nous entasser à notre tour.

    Est ce une idée idiote ? Par ailleurs à La Défense le terminus est entéré donc sans nuisances, peut être même est il mieux adapté pour les chauffeurs (toilettes ? machine à café ?).

    PS : pour le cardilogue, mon médecin traitan vu mes palpitations ma quand même recommandé d’y aller au plus vite. La situatio actuelle a peut être permis de révéler un souci ? est ce un mal pour un bien au final ?

    Amicalement

    xavier

  13. J'en peux Plus

    xavier; Vous êtes un Don Quichotte ..des temps modernes.. Les moulins étaient pourtant énormes, mais le vent de la colère était plus fort que la brise matinale des moteurs qui ne sont pas éteints assez vite.
    A partir de Mercredi 22 Octobre, c’est promis, on vous raméne plus le café au lit, c’est notre bon chef, qui nous l’a dit. Il était content de partir, parcequ’il croulait sous les réclamations et commencait a chercher l’adresse de votre cardiologue; car il avait des palpitations et il se faisait des cheveux, lui qui n’en a plus. c’est qu’il s’est lévé à 4h30 chaque jour depuis le 6 octobre , pour nous accompagner et régler tous les problèmes qui se présentaient. Il a même travailler jusqu’à 15h00 par jour; Le pauvre il qui n’est payé que pour 7h30 par jour. Il a fait du rabe et il n’est pas payé. Donc son salaire sera , la satisfaction , que ça s’arrête et qu’il puisse revenir à des horaire normaux. Il faut bien le saluer, car il ne s’est pas économisé et nous a chouchouté. Adieu rue Voltaire indigne et bonjour Rue Villers Joyeuse, d’acceuilir , les flonflons et les ronrons des joyeux travailleurs de 5h45 à 21h00.

  14. Jememarre

    Hé bin voilà, tout est bien qui fini bien.

  15. J'en peux Plus

    Ben … les gars !!! Vous voyez qu’il est sympa ce xavier, qui nous a fimé à 7h10, pendant son petit déjeuné. Il s’inquiète même des pauvres voyageurs qui sont obligés de descendre d’un bus bondé, pour remonté dans un bus vide. Faut dire que tout le monde n’a pas encore compris, que c’est pour "EUX". Avec 4 voitures en plus et 21 passage supplémentaires dans chaque sens, sur les tronçons communs, ils trouvent encore qu’ils n’en n’ont pas assez. Si ça continue.. on va nous faire travailler jusqu’à 2h00 du Matin.. Alors là Xavier va enoore enfourcher son destrié pour combattre l’oppresseur de ses oreilles ( le bruit ). Mais on lui en veut pas, car c’est en partie gràce à lui, qu’on s’est rapprocher du café du coin … et de ses toilettes. Merci xavier.. on le dira à notre bon chef.

  16. cekomca dans le 9-2

    Cette scission de la ligne 174 à Villiers est une idiotie. Il fallait couper la ligne 174 à hauteur de la gare de Clichy-Levallois pour avoir 2 parties plus équilibrées. De plus la desserte Levallois (ou j’habite) La Défense (ou je travaille) s’est encore dégradée (moins de passages, desserte catastrophique de l’arrêt "pont de Neuilly rive-Gauche"
    Dans le passé,il y avait des terminus pratiques à Levallois . Le 94 à la mairie -mais cela génait Mr Balkany qui avait son appartement (offert par un promoteur !) dans le voisinage – et le 83 (devenu 93 ) place de la Libération , il restait un arrêt pratique rue de Villiers mais qui a été déplacé l’an passé à Neuilly avenue du Chateau à la demande de ces messieurs de la DST (des voyageurs attendant un bus étant dangereux pour la sécurité publique !)

  17. J'en peux Plus

    Cekomca…T’as pas conduis depuis longtemps, car tu devrais savoir qu’un Bus c’est pas une patinette. Faire demi-tour à la gare de clichy, s’est quasiment impossible, avec tous ces cons qui stationnent à longueur de journée. Et puis c’est pas une place qu’il faut ; mais deux. Alors notre bon chef, c’est lui qu’a raison. Lui il voulait faire demi tour à Anatole France, mais là aussi y avait des "Xaviers" qui habitaient là, peut être des "Cekomca" , qui veulent des bus ,mais pas sous leurs fenêtres, chez leurs voisins "Balkanis" OUI,mais pas chez Eux. Vous êtes tous les mêmes , des Hypocrites….

  18. xavier

    Hypocrite n’est pas le mot j’espère … mais il est vrai que la densité de Levallois commence à rendre la ville invivable.

    On ne peut plus y circuler et la moindre infrastructure de transport additionnelle se situe à 10 m des habitations…

    Le casse tête des transports Levalloisiens est loin d’être terminé.
    Est ce que l’idée de poursuivre le 274 à La Défense par un autre trajet que celui du 174 (les quais sans doute) ne permettrait pas de maintenir le doublement du trafic sur Levallois/Clichy, de renforcer la desserte de La Défense depuis ces deux villes et avec un itinéraire différent de celui du 174 on pourrait limiter les soucis de ponctualité en divisant les risques…

    Mais cela rallonge la ligne, cela suppose quelques bus en plus, quelques chauffeurs en plus … donc de l’argent en plus.

    Ça mettrait également le terminus en zone moins pénalisante pour les riverains sous la dalle de la défense.

  19. J'en peux Plus

    Ben.. voilà, on a commencé mercredi au petit matin, dans la rue Villiers, et toujours et encore les mêmes problème, un voiture qui squatte notre place, ..Obligés de faire des manoeuvres, pour contourner. Et les clients qui ne lisent jamais rien, qui attendent comme des boeufs, à l’ancien poteau. Donc nous sommes ( par charité ) obligés de nous arrêter, encore dans le laboration, pour les prendre. Y -a-même une nana qui nous a filmés ( Bah ,le droit d’image, qu’est-ce qu’elle en fait, celle là ) Si on retrouve sur le net, motre binnette, ça va nous rapporter , du pognon, après le procès qu’on va lui faire. Au moins ce terminus , mal placé, nous rapportera autre chose , que du mépris, des habitants du coin.

  20. Xavier

    Bonjour, j’espère que les désagréments du déménagement de terminus s’amenuisent au cours des heures qui passent ?

    Sincérement, pour les riverains de la rue Voltaire, depuis 48h nous avons retrouvé une vie normale et un calme certain.

    Pouvoir dormir au delà de 5h40 le matin est assez appréciable …

    Je réitère mes remerciements à tous, à la RATP et à la Mairie, et en particulier aux chauffeurs qui sont sur le pont toute la journée et qui se sentent parfois les premiers visés par l’animosité du voisinage.
    Je vous souhaite beaucoup de courage car je mesure qu’au delà du souci du terminus, la circulation dans Levallois ne doit pas être simple compte tenu de l’étroitesse des rues, de la densité de trafic et du nombre d’endroits en travaux …

  21. J'en peux Plus

    Notre bob chef, est venu, (même un jour repos )voir comment ça se passe, car il y a encore des collégues fous, qui viennent stationner dans la rue Voltaire. Ils lisent rien non plus ceux là. Notre bon chef va y laisser sa peau, s’il continue. Alors les gars, vous lisez, peut-être ce blog, "faites ce qu’on vous dit." et laissez les clients qui attendent à l’ancien emplacement, sur place, comme ça , ils vont vite comprendre.
    Xavier, on t’en veut pas, après tout, tu n’as fait que défendre tes droits ,au sommeil et au calme. Tu as bien manoeuvré. L’essentiel est atteint, et ça rejoint l’idée première de notre bon chef. Lui qui se désolait de ce que la amirie lui avait fait. Un marquage au mauvais endroit et un emplacement dans la mauvaise rue. Il savait dés le sépart qu’il allait avoir, du boulot en plus. Il nous a dit qu’il avait reçu au moins vingt courriers et des dizaines de coup de téléphone. Il a pas arrêté depuis trois semeines. Mais bon on va pas trop le plaindre, il est payé pour ça, alors que nous "on reste assis ,on est payé" c’est chouette NON !!!

  22. Mike

    Bon, c’est vrai, il y a un mieux depuis le déplacemenet du terminus rue de Villiers, merci à tous ceux qui sont montés au créneau. Un bémol toutefois, certains chauffeurs stationnent à l’arrêt de la rue Voltaire, certains par contrainte (rue de Villiers saturée), d’autres on ne sait pas pourquoi … (un samedi à 7h25 ?). D’où reprise des nuisances du matin, blocage du 174 …. A mon avis, en attendant le prolongement de la ligne jusqu’à la Défense, il aurait été plus judicieux d’installer ce terminus si controversé plus loin dans la rue de Villiers, deriière l’arrêt 93/174 "Hôpital du Perpétuel Secours". Du bonheur pour tout le monde ! pour les chauffeurs (plein de place), pour les riverains (y-en a pas, que des bureaux), pour les usagers (au chaud dans le bus) et, cerise sur le gâteau, désserte de l’hôpital par le 274. Le retour pourrait se faire par la rue Kléber + rue Chaptal, ou encore mieux par la rue Kléber avec couloir de bus dans la partie sens unique + rue Anatole France. Ce qui aurait le mérite sur cette portion de limiter tous les désagréments constatés : nuisance sonore mieux répartie, moins d’encombrements, prise en compte des difficultés des chauffeurs. Qu’en pensez-vous ? en attendant un mieux, je fais poser des doubles vitrages sur mes fenêtres, merci le Père Noël 2008 …

  23. J'en peux Plus

    Pour Mike… c’est vrai qu’on est mieux, dans la rue de Villiers. Et si certains de nos petits camarades font encore leur terminus de départ dans la rue Voltaire, c’est qu’ils n’ont pas lu le sconsignes, qu’il reste en core un poteau qui n’a pas été enlevé, ou tout simplement, qu’il n’ont pas d eplace, car des stationnement de voiture sur leur emplacement. Quand au terminus ‘ au Perpétuel Secours" Y-a-pa s plus de plus là-bas et la course ferai encore 2 minutes de plus, et le retournement de la ligne ne serait pas judicieux. Car la scission telle qu’elle a faite, était pour offrir, plus de rotation d ebus , sur le tronçon commun entre RER ST Ouen et Voltaire Levallois. Ce qui fait que pour nous les chauffeurs, nous avons, enfin, des distances et de temps de conduite plus acceptable. Je sais que chacun, y cherche son propre compte; Mais dans cette opération, c’est l’intérret général qui prime. Et temps pis, pour les individuel qui sont obligés de renoncer au chocolats de Noél, pour des verres triple isolation. Au moins y-en un qui est heureux… Le père Noèl !!!

  24. j'en peux plus

    Eh!!!! Monsieur Xavier. Notre bon chef vient de recevoir vos chocolats, et il a été heureux de nous en faire profiter. ça l’a ammené a en commander d’autres, pour nous tous. merci Mr Xavier. Promis on ne vous embéte plus

  25. Isabelle

    A Xavier

    Bonsoir
    Etudiants en journalisme, nous travaillons sur un magazine dont les reportages portent sur la rue, la vie en milieu urbain. Nous souhaitons travailler sur la ville de Levallois, et cette histoire de bus nous intrigue…
    Xavier, nous souhaiterions vous contacter pour discuter de vos démarches auprès de la municipalité et des autres riverains de Voltaire.
    Merci d’avance
    Isabelle

  26. Bariller

    Bonjour,

    J’ai écrit plusieurs lettres à partir du début 2009 à la RATP, qui dans un premier temps, a fait profil bas, répondant que le nécessaire avait été fait auprès des chauffeurs afin qu’ils éteignent le moteur de leur bus. Les problèmes s’accentuant au printemps (plusieurs bus à la suite, rue Barbès coupée de ce fait, embouteillages du fait du croisement des bus 174 et 93), nous avons envoyé une pétition à la RATP (notre immeuble + celui situé en face, côté Neuilly). La réponse de la RATP a été en résumé : « il n’y a pas de problème, des études de nuisance phonique ont été réalisées démontrant qu’il n’y a pas de nuisance ». Toutes nos lettres ont été envoyées en copie à P. Balkany.
    N’y aurait-il pas possibilité de se réunir pour mieux faire pression ?

Laisser un commentaire


Du bon usage des commentaires :
- L'anonymat n'est pas incompatible avec la courtoisie et le respect de chacun.
- Les messages injurieux, agressifs, les critiques gratuites et non argumentées et les attaques personnelles seront supprimés et leurs auteurs bloqués.
- Pour signaler une faute de frappe ou de syntaxe, contactez-nous via la page de contact.