Le maudit castor est de retour

17-06-2011 27 commentaires

Voilà que du 18 Juillet au 20 Août,les travaux CASTOR sont de retour sur le RER C. Je pense que vous connaissez la chanson. (disparition des ELAO/DUFY/LURA/KEMA et interruption de trafic entre Invalides et Gare d’Austerlitz).

Vivement la fin des ces travaux car je commence à en avoir assez.Quand finiront enfin ces maudits travaux CASTOR ?

Un service de bus de remplacement est mis en place sur le tracé concerné. Malgré cela, la SNCF conseille aux voyageurs de prendre d’autres moyens de transport dont la ligne 10 et la ligne 14 du métro.

par transilien

27 réflexions sur « Le maudit castor est de retour »

  1. Jusque 2017. Pour info, si c’etait fait d’un seul coup, ca aurait donné une fermeture de ce troncon de la ligne C pendant quasiment un an.

    Signaler ce commentaire

  2. Outre la traditionnel réfection des voies, renouvellement du ballaste, étanchéification des parois du tunnel cent-cinquantenaire, et peut-être quelques nouveaux rails, à quoi faut-il s’attendre ?

    Un toilettage complet des stations est-il prévu ? Notamment à Saint-Michel, une réfection en profondeur pour élargir les quais, les réhausser, améliorer les accès… ?

    En même temps un mois par an c’est pas si long…

    Signaler ce commentaire

  3. C’est long, c’est sur mais inévitable. Le travail porte sur le renforcement le long de la seine, les travaux ayant étant mené rapidement il y a 100 ans pour l’expo universelle. On paye toujours pour les anciens!

    Mais c’est sur que la station saint michel meriterée une reacfection comme toute les gares RER C de paris c’est la ligne RER la plus « touristique » donc un peu la vitrine de notre capitale (donc de la France). Peu de ligne déserve autant de lieu important (Saint Michel Notre Dame, le musée d’orsay et le louvre en traversant la riviere, les invalides, la tour eiffel ect…) c’est dommage que les « castors » ne profite pas de ces fermetures pour toiletter les gares…

    Blagues à part, j’avais fait croire à des gens que on faisait ces travaux car des castors sinstallaient le long de la seine, la ligne longeant la seine cela fragilisé les voies… Ils fallaient alors les delogés rire!

    Signaler ce commentaire

  4. Question peut-être stupide mais pourquoi ne font-ils pas comme sur la A et arrêter le trafic à partir de 22h30 et cela sur plusieurs mois. Ca serait peut-être moins lourd pour les usagers de la C.

    Signaler ce commentaire

  5. Effectivement, c’est un mois par an ou toute une année, à choisir…
    Seulement, quand on fini à un bout, il faut recommencer à l’autre.
    On n’en finira jamais, la date de fin est sans cesse repoussée.
    Dans les années 70-80, il aurait fallu faire de vrai travaux quand la ligne C a été créée p

    Il faudrait une bonne catastrophe avec inondation et tout le toutim pour avoir une vrai rénovation de la partie centrale parisienne.
    Les politiques ne prendront jamais la décision de fermer la ligne un an.

    Signaler ce commentaire

  6. Il s’agit de travaux qui demandent de déposer les rails. C’est pour ça que c’est une fermeture totale.
    Et en plus de la fermeture totale, l’obligation de retourner les trains limite le nombre de trains qui peuvent rouler sur la ligne, ce qui poserait problème en dehors de la période de vacances.
    La solution choisie est sans doute la moins pénalisante pour tout le monde.

    Sinon ça fait plusieurs années qu’ils annoncent 2017 comme date de fin. On peut espérer que ça ne soit pas trop repoussé.

    Une fois que ça sera fini, quel sera le problème? Qu’on ne traverse pas rapidement Paris avec la ligne C?
    De toutes façons même avec de gros travaux ça n’ira pas plus vite que la ligne 14 ou que future la rocade de métro au sud de Paris. Et plusieurs stations ne sont pas desservies par le métro, donc le RER, même s’il ne va pas plus vite qu’un métro, reste utile.

    Les stations ne sont pas trop saturées comparées à d’autres lignes. Sauf St-Michel, mais pour la refaire correctement il faudrait aussi fermer les routes juste au-dessus. Sachant que la situation actuelle ne gêne pas le fonctionnement de la ligne et que, pour le même prix, on peut faire infiniment plus ailleurs pour l’accès aux handicapés, c’est normal que ça ne soit pas une priorité.

    Signaler ce commentaire

  7. Le problème n’est pas tellement les travaux mais la communication qui en faite autour… le duo SNCF/STIFF attend le dernier moment pour faire des annonces même peu couteuses sur un site internet (développé comme des pieds).

    Pourtant la SNCF est assez fortiche pour communiquer à travers, en tract et affichettes, pendant ses fameuses grèves ou pour des événements pendant la Fête de la Musique.

    La norme exige qu’on a une famille et des enfants… sauf qu’en Ile-de-France, on a de + en + (célibataires &) travailleurs précaires (cdd, intérim, remplacement, indépendant) a pouvoir accepter une mission pendant l’été.

    J’en ai refusé une car elle est mal situé car difficilement accessible justement avec les travaux Castor mais aussi, j’ai besoin de travailler en horaire légèrement décalé… donc non, merci pour tripler le temps de trajet normal. J’en ai accepté une, largement + accessible pourtant + loin géographiquement.

    Même certains de mes collègues salariés (dans les sociétés où j’interviens) essayent de poser leurs congés pendant les travaux Castor.

    Signaler ce commentaire

  8. Et c’est ici qu’un cheminot vient nous expliquer que l’entretien c’est une chose nécessaire. Et qu’il est important que nous comprenions que l’entretien est une chose nécessaire.
    Et c’est ici que stephadc, un cheminot très sérieux, vient nous dire qu’il faut que nous comprenions que l’entretien c’est nécessaire. Et que même des spécialistes ont écrit sur internet que l’entretien est nécessaire.

    Je me permet de remercier les cheminots qui viennent nous donner ce genre d’informations bien utiles à notre comprehension du monde ferré qui nous est si inconnu.

    Signaler ce commentaire

  9. comment feront les gens??? je sais bien qu’il faut la rénover mais bon, perso ca va me faire un détour de OUF toujours en retard au boulot je me léve déjà bien assez tot (hopital), :/ …..

    Signaler ce commentaire

  10. Petit calcul:
    Il faudrait 1 an d’interruption totale, soit 12 mois.
    Travaux commencés en 1995, 1 mois/ an, jusqu’en 2017 si tout va bien( doute…), soit 22 mois, presque le double, pas mal…et 22 ans de galere pour les usagers.
    Ok c’est necessaire mais on peut quand meme dire que c’est chiant.
    Faites austerlitz-invalides en rer et comparez avec d’autres moyens( bus affretes ou metro) et n’oubliez pas des rer qui se retrouvent omnibus aussi sur la partie banlieue, ça donne une idee du temps supplementaire quotidien…

    Signaler ce commentaire

  11. Désolé mais non, le détour n’est pas si important que ça. J’attends toujours des exemples de trajets qui deviennent horriblement longs.

    Les « Omnibus » sont quand-même direct de BFM à Juvisy, ça reste la branche la plus rapide de tout les RER. Ces trains correspondent à l’horaire d’été, il me semble bien que ça dépasse la période de travaux Castor. Sur toutes les autres lignes il y a aussi une diminution de la fréquence, et faire rouler des trains presque vides ne serait pas gratuit…
    C’est de toutes façons les horaires normaux de la ligne en dehors des heures de pointe de la semaine.

    Maintenant, un mois de travaux en dehors des vacances, ça serait ingérable à cause du nombre limité de trains qui peuvent se retourner au lieu de traverser Paris. 1 mois de petite galère (le mot est fort) par an, c’est tenable même pendant 22 ans. 1 an de grosse galère où tout le monde ne peut pas monter dans le train, c’est inimaginable.

    Signaler ce commentaire

  12. @Emerys : dans le mois d’interruption chaque année, il faut compter une dizaine de jours de montage-démontage ; alors que si l’interruption était faite d’un seul coup on aurait tout démonté et remonté une seule fois.

    Signaler ce commentaire

  13. @ wave:
    Tu veux un exemple? Prenons le trajet bouray-invalides.

    Baisse des frequences et rendu omnibus des trains

    15 min de plus vu qu’il s’arrete partout de bretigny à juvisy( je voudrais preciser qu’il est plein à bretigny et donc qu’on voyage debout serré sur les gares en supplement, rentabilite ++ mais confort –)

    le temps entre BFM et invalides rajoute au moins 15 min(tranquille) aussi.
    1 h de plus par jour, confort en moins, et là c’est quand tout va bien, ce qui, ici tout le monde le sait, est exceptionnel.
    apres t’as ton petit metro pour arriver à ton petit boulot, à l’heure si possible.

    Ca n’a l’air de rien hein? Mais quand tu as deja 3 h minimum/ jour toute l’annee tu colles 1h voire 1h30 de plus, c’est l’equivalent d’1/2 journee de boulot perdue ds les transports à voyager comme des bestiaux, bizarrement on a jamais de reduction des abonnements pendant ces periodes…

    Signaler ce commentaire

  14. Baisse des fréquences: ça ne vient pas des travaux Castor, c’est les horaires d’été. C’est pareil ailleurs. Pour y remédier, même après la fin des travaux, il faudrait décider d’une augmentation conséquente du budget transport en été. Les cheminots réclameraient sans doute aussi, à juste titre, une compensation, puisque comme ailleurs, une bonne partie souhaite avoir des vacances en été, et c’est déjà limité avec la situation actuelle. Mais bon, de dernier point ne serait sans doute qu’une petite partie du coût.
    Une augmentation du budget pour une période creuse, alors qu’on a tant de problèmes de saturation en période de pointe, ça me semble assez loin des priorités. Par exemple, sans gros investissement pour ajouter 2 voies entre Juvisy et Paris, les habitants entre Savigny et St-Michel/Orge n’auront bientôt plus de directs Juvisy/Paris. Peut-être au bénéfice des direct toute la journée pour Brétigny et au-delà, à vérifier…

    Donc, avec les travaux Castor, on est à une demi-heure de plus par jour pour un des trajets les plus défavorables. Ca serait bien de faire mieux si c’était possible, mais je répète qu’en heure de pointe hors été, avec la fréquence d’été, c’est injouable et ça voudrait dire voyager debout compressé, après avoir laissé passer un ou deux trains sans pouvoir y entrer.

    Brétigny/Juvisy en omnibus, c’est 15 minutes au total, soit 7 minutes (et non 15) de plus. Soit 15 minutes par jour.

    On en est à 45 minutes par jour. Disons 50 minutes puisque les fréquences sont plus faibles, mais seulement 30 minutes viennent des travaux castor.

    Je comprends très bien que Bouray/Invalides c’est un peu long, mais à comparer à d’autres lignes, c’est pas si mal. Aucun autre RER ne va si vite en dehors de l’été, avec souvent moins de places assises (Invalides/Bouray, quand-même, on trouve des places aux 2 bouts du trajet, je prends les mêmes trains de BFM à Juvisy, la portion la plus chargée, et je suis rarement debout). Des Transilien le font certes, mais avec un terminus à l’entrée de Paris, parfois sans correspondance RER (Exemple: Montparnasse).

    Quelle autre solution serait possible?

    Signaler ce commentaire

  15. Ah mais je comprend qu’il faille faire des travaux, je pense que pour compenser la sncf pourrait faire une reduction de l’abonnement 1 mois d’été, ou plutot 2 fois 1/2 reduc pour juillet et aout puisque les travaux se font à cheval sur les 2 mois.
    Et puis train avec clim( qui marche j’entend) obligatoire, une frequence legerement plus soutenue( je suis moi meme de ste genevieve et c’est voyage debout ts les matins l’été, c’est pas normal).

    Je ne sais pas, des petits details qui ferait glisser un peu quoi…

    Signaler ce commentaire

  16. je travaille pour la coupure castor 2011 et ce n est de tout repos et dites moi comment faire pour les travaux de nuit c est la coupure voie et catenaire a 1H 30 du matin et reprise a 3 h 40 du trafic?

    Signaler ce commentaire

  17. Bonjour,

    Je viens déterrer un sujet vieux de 6 ans car, agacé par ces maudits travaux castors, qui s’étendent maintenant de Javel et de Av Henri-martin à Austerlitz, j’ai voulu avoir quelques infos.
    Le point assez relou c’est que, contrairement à la RATP, qui, pour le RER A, préviens longtemps à l’avance, il n’y a pas eu de communiqué avant fin Juin début Juillet.
    Et pour cause, j’avais regardé dès le mois d’Avril et de Mai si les travaux auraient lieu cette année et c’est en empruntant, comme chaque jour, le RER C, que je me suis aperçu en regardant la carte que nous repartions pour un autre mois de galère.

    Signaler ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi :

Des massages gratuits en gare d’Invalides

La SNCF va détendre ses voyageurs au mois de juin avec des massages gratuits, les séances durent dix à quinzes minutes et permettent aux voyageurs de se relaxer…

RER C perturbé : C’est quoi ces annonces ?

Hier soir, suite a un feu sur les installations électriques et de présences de personnes sur les voies, le trafic du rer C a été fortement perturbé. Je…