16.01.12

RER C : Branche sud vers Etampes et nouveaux horairesRER C

Depuis le 11 décembre dernier, la SNCF a déployé des nouveaux horaires y compris sur la ligne C que j’emprunte tous les jours. Pour le matin pas de soucis, les trains sont 7mn plus tôt mais où cela se gâte c’est le soir…

Le soir effectivement, vers Etampes, nous avons la chance d’avoir des trains direct Juvisy puis direct Bretigny à partir de BFM, les fameux ELAO et mine de rien quand on habite vers Etampes, ces trains permettent de gagner 15 minutes par rapport aux ELBA qui eux marquent les 4 arrêts entre Juvisy et Bretigny. Depuis des années des associations d’usagers du RER C militent pour que la pointe du soir soit rallongée. Ils ont été vraiment été bien entendu à la SNCF puis que depuis le 11/12, la période de pointe déjà bien courte, s’est vue amputer du dernier ELAO. Sur base d’un départ Invalides, le dernier ELAO partait à 18H45 et désormais le dernier part à 18H24 soit une période de pointe de désormais 1H29.

Je prêche pour ma paroisse sur la branche Etampes mais je suppose qu’il en va de même pour la branche Dourdan et que les personnes entre Juvisy et Bretigny sont aussi impactés car du coup, moins de trains pour eux aussi puis qu’hors heure de pointe, point de BALI. Sans doute que les magiciens des horaires qui ne doivent pas souvent prendre les trains dont ils fabriquent les horaires pensent que tout le monde finit sa journée de travail à 17H00. Désolé ce n’est pas le cas et je vous jure que quand en plus la ligne 13 s’y met et qu’on arrive à Invalides à 18H26 et que le dernier ELAO vient de partir, le niveau de frustration est immense car on sait qu’en plus d’attendre l’ELBA suivant, on mettra 15 minutes de plus pour entrer.

Donc après avoir déjà râté le dernier ELAO au départ d’Invalides plusieurs fois, je me suis organisé pour essayer de rentrer tôt et assurer ma fin de journée de travail de chez moi. Donc 2 fois cette semaine, j’arrive à Invalides pour prendre le premier ELAO à 16H51, damned, 2 fois un train court plein comme un œuf.

Alors je peux comprendre qu’on m’expliquera par A+B que les sillons sont partagés entre BFM et Bretigny avec les trains grandes lignes et le fret mais pour mettre un train long à la place d’un court, ce n’est pas une question de sillon. Alors si un sachant de la SNCF passe par là, de grâce faites remonter ce point.

par Helios22

15 Petits Mots sur “RER C : Branche sud vers Etampes et nouveaux horaires”

  1. valy91

    Que dire aussi du train ELAO de 16h46 à Champ de Mars qui ne comporte plus que 4 voitures alors qu’avant le changement d’horaires en comportait 8 …
    Résultat : le bonjour de la boite de sardine …
    Ce qui est le plus rageant dans cette histoire c’est que les BALI qui passent avant et après ont 8 wagons quasi vides ..
    Ça c’est de la rationalisation de grands cerveaux avec véhicule de fonction.
    Faire plus avec moins est à la mode … Tu habites en grande banlieue. Tu as tort !

  2. Bananou

    Même problème le matin, des trains courts vers Étampes (l’ELBA de 8h24 à Savigny par exemple), je veux bien croire que ce n’est pas le sens de la pointe vers Paris, mais ça n’empêche pas que le train est tout de même bien rempli !

  3. Idem

    J’ai écrit à ce sujet au service client transilien, la réponse est attendue : en gros c’est pour notre bien à tous….
    Sauf que 1jour sur 2 le dernier direct est supprimé!!

    Je leur avais également posé la question au moment de la publication des horaires, on m’avait assuré que la période de pointe ne changeait pas… Attendez je cherche le mot, mensonge?

    Informations -> 0.. Pour changer!

  4. Corentin

    @ les sillons sont partagés entre BFM et Bretigny avec les trains grandes lignes et le fret

    Est-il vraiment nécessaire de faire passer les trains de fret aux heures de pointe, matin et soir ?

    @ valy91 : les BALI qui passent avant et après ont 8 wagons quasi vides

    Heu, les BALI, le soir, et les PAUL, le matin, sont assez souvent supprimés, servant de variables d’ajustement au trafic !

    La semaine dernière, 3 jours de suite, un BALI sur deux était supprimé.

    Ensuite, bien sur, tout dépend de l’horaire où on passe en gare.

    Pour reprendre l’expression d’Helios22, si un « sachant » de la SNCF ou de Transilien nous lit, ne serait-il pas possible de faire cirucler les PAUL/BALI régulièrement supprimés depuis/jusqu’à BFM, assurant ainsi la desserte de la Vallée de l’Orge autrement qu’entassés ?

    Oui, la Vallée de l’Orge bénéficie d’une belle desserte, 8 trains par heure en période de pointe, enfin 8 traisn étant une valeur théorique, rarement atteinte.

    Et cette desserte qui a conduit nombre de personnes à s’installer à proximité de ces gares.

    Si aujourd’hui on nous dit être des privilégiés p, je dis non. Vraiement non.

  5. helios22

    @Valy91; il me semble que l’ELAO de 16H46 à Champ de Mars est le même que celui que je cite de 16H51 à Invalides.

    Peut-être que les cheminots de la ligne C qui fréquentent ce site pourront peut-être nous dire s’il y a une bonne raison à cela comme un grand nombre de rames en maintenance ? Cette raison au moins laisserait entrevoir la possibilité que cet aléa soit limité dans le temps

  6. Transilien

    Ne vous inquiéter pas, vous n’êtes pas les seuls de la ligne à galérer !!!!!!
    Ce matin,le VICK de 7H50 à Gravigny Balizy est arrivé avec 10 minutes de retard et ce,sans explication,bien sûr.
    Nous n’avons eu l’information qu’à partir de Juvisy: Problème vers Invalides.

  7. Fred

    Il ne faut pas croire que les habitants du Val d’Orge soient mieux lotis que les autres, au contraire.
    Les BALI/PAUL sont souvent supprimés pour cause de fluidification du trafic. Si bien que le matin, c’est un train par 1/4 d’heure en pointe, ça fait léger.
    Il reste donc les GATA, bondés… et qui ralentissent très souvent à hauteur de Choisy. Le temps de trajet s’allonge de 5 minutes environ.

    Et le soir, rebelotte avec les BALI qui sautent souvent (1 sur 2).

    Bref, depuis les changements d’horaires, c’est pas pire pas mieux.

  8. wave

    Il ne faut pas oublier quand-même que, hormis les cas particuliers de Juvisy, Savigny et Brétigny, et maintenant la proche couronne, un BALI/PAUL supprimé sur 2 ne fait que donner la même fréquence que sur les autres branches: 1 train par quart d’heure.
    Malgré tout, le temps de parcours Paris sud-est / grande couronne reste tout à fait correct comparé aux autres RER. Et meilleur quand tout va bien. Si parfois il faut faire Paris/Juvisy debout, sur d’autres lignes, c’est déjà le cas quand tout va bien et qu’aucun train n’est supprimé.

    Certes c’est pas glorieux et pas satisfaisant, et il faut avoir pour but de faire mieux, mais dans la situation actuelle de la région, ça reste plus proche d’une situation privilégiée que d’une ligne sacrifiée.

  9. Corentin

    @wave Il ne faut pas oublier quand-même que, hormis les cas particuliers de Juvisy, Savigny et Brétigny, et maintenant la proche couronne, un BALI/PAUL supprimé sur 2 ne fait que donner la même fréquence que sur les autres branches: 1 train par quart d’heure.

    Certes, mais cette desserte « double » a certainement attiré du monde pour s’installer dasn le Val d’Orge. Et que si maintenant on change la règle, ça va coincer.

    La SNCF n’a pas mis en place cette « double » desserte juste pour faire rouler des rames, pour éviter qu’elles ne rouillent. Ca répondait à un besoin, et ce besoin existe toujours.

    Déjà, au lieu supprimer purement et simplement les PAUL (le matin) et un BALI sur deux (le soir), pourquoi ne pas établir le terminus, pour ces trains maudits, pourraient être assuré à Bibliothèque François Mitterand, comme point d’ancrage dans Paris. Les PAUL ne vont que jusqu’à Boulevard Victor, d’autres trains assurent cette desserte.

    Ce n’est jamais qu’une idée, d’un usager du Val d’Orge.

  10. wave

    Bien-sûr, il ne faut pas que la suppression d’un train sur 2 devienne la règle.
    Il est heureusement prévu de diminuer le nombre de trains circulant dans Paris (missions directes Dourdan/Etampes rendues terminus Austerlitz), pour éviter la saturation du tronçon central, qui provoque les retards et les suppressions dont on parle.

    Actuellement, quand ça coince dans Paris, les PAUL sont ralentis bien avant BFM: je ne pense pas que ça soit une solution de chercher à les faire rouler, ni jusqu’à BFM, ni avant. Sauf à les faire suivre un omnibus, et à retarder davantage ses passagers qu’une suppression, et à retarder le LURA qui rattrape déjà légèrement les omnibus.

    De même, les BALI le soir devraient bien sortir de quelque part s’ils ne viennent pas de Paris. Mettre un train de réserve à Austerlitz Grandes lignes pour cet usage? Peut-être que ça serait faisable.

    Mais bon, ça va changer. Le problème pour l’avenir, c’est plutôt les arrêts supplémentaires qui risquent de s’ajouter aux missions Brétigny, en attendant les 2 voies supplémentaires entre Paris et Juvisy. La fréquence, elle, devrait largement s’améliorer: 3 trains au lieu de 2 par quart d’heure, avec moins de suppressions.

  11. helios22

    Bonjour à tous,

    Voici la réponse officielle de la SNCF sur ce point qui m’a été fournie via le site Transilien.

    Même si on peut contester le contenu de la réponse, j’avoue que c’est la première fois depuis longtemps que j’obtiens une réponse claire avec des explications qui peut être ne me satisfont pas mais qui montrent en tout cas que le conseiller clientèle qui les a écrites sait de quoi il parle et qu’il a pris le temps de vérifier.

    Je reste un peu sec sur le raccourcissement de l pointe du soir, mon interlocuteur insistant surtout sur les trains longs versus les trains courts mais quand même une bonne nouvelle à partir du 20 Fev 2012. A suivre donc et espérons que d’ici là, il n’y aura pas trop de rames tombant en panne.

    Bonne journée à tous

    « Bonjour Monsieur P,

    J’ai bien pris note de votre retour et vous remercie pour les éléments que vous m’avez fait parvenir.

    Je comprends ce qui motive votre envoi et déplore les désagréments générés.

    Je tiens à vous apporter quelques précisons concernant les points cités dans votre message.

    Le RER C dispose de 152 rames (parc dont l’extension n’est pas prévue à court terme) pour assurer nos 531 trains quotidiens. En période creuse, notre parc roulant est largement dimensionné pour assurer les missions de la ligne. En revanche, en période de pointe, le parc est presque entièrement engagé pour assurer 101 trains de pointe (le matin, comme le soir).

    Il nous est donc malheureusement impossible d’assurer l’ensemble des missions de pointes avec des rames à double composition (ou 8 voitures). Il faut donc « cibler » les trains pour lesquels une composition réduite est la moins préjudiciable a priori.

    Les comptages dont nous disposons nous ont permis d’identifier que, pour la soirée, les trains de « flanc de pointe » (juste avant la pointe) ou de « début de pointe » étaient a priori les moins fréquentés et donc les moins pénalisés par une composition à 4 voitures seulement. C’est le cas donc pour les trains entre 17h et 17h30 à la sortie de Paris.

    Cette situation a toujours existé. En 2011, comme les années précédentes, certains de nos trains de pointe ont été assurés avec des rames à 4 voitures. En 2012, la situation est proche, mais encore un peu plus tendue sur le parc. En effet, les allongements de temps de parcours (entre Versailles et St-Quentin-en-Yvelines en contre-pointe) conduisent à utiliser plus de rames pour les mêmes parcours. Du coup, la tension sur un parc déjà très sollicité n’en est que plus forte avec les nouveaux horaires.

    Nous sommes conscients que la qualité de service que nous essayons de vous offrir ne répond pas toujours à l’attente que vous en avez, et à l’ambition qui est la nôtre en matière de confort.

    Nos priorités sont en la matière la sécurité et le maintien de l’offre : c’est-à-dire d’éviter la suppression de trains, faute de matériel pour les assurer

    Nos services ont étudié la possibilité de modifier la composition de certains des trains.
    Ainsi, à partir du 20 février 2012, votre train ELAO au départ de Bibliothèque François Mitterrand à 17h04 en direction d’Etampes sera un train long (8 voitures).

    Au vu de la complexité de la circulation des trains sur la ligne C et de l’organisation à mettre en place pour effectuer des changements, les modifications des roulements des rames ne seront effectives qu’à partir de cette date.

    Je reste à votre disposition pour toute autre demande concernant le réseau Transilien.

    Sincères salutations

    E D »

  12. TrainTrain

    Les tensions sur le parc existent depuis que le STIF et les politiques augmentent les cadences sans investir dans le matériel adéquat.
    En cas de tension locale, un train long supprimé coûte plus cher qu’un train court bondé et c’est mieux pour les stats.
    Il faut savoir aussi que les rames partent en rénovation, pas forcément aux moments les mieux choisis, le plus important est l’image, la com’.
    Au pire moment de l’épisode des essieux de la ligne D, ne voyaient-ont pas revenir de rénovation de belle rames toutes bleues!

  13. BENON

    Bonsoir à tous,
    Depuis le cadencement,les trains se font de plus en plus rare le soir entre 16h00 et 17h00 de la gare de saint Michel notre dame jusqu’à ÉTAMPES .
    Venez le constatez vous même.
    Lorsqu’il y a 2 trains entre saint Michel notre et ÉTAMPES,il y a 8 trains entre saint Michel notre dame et BRETIGNY.
    Pourriez faire quelque chose car nous ne pouvons plus merci…
    C’est très urgent…..Nous somme les oubliés de ce cadencement.

  14. ras le bol

    avant je mettais une heure porte à porte pour venir travailler, après 1h15 maintenant c’est 1h30-1h45 train bondé le soir, 18h30 obligé de rester debout 1h30 à 102 € la carte !!!! intolérable

  15. Florent

    Pas un jour sans galère ou retard…
    5 mn de retard en raison de la régulation du trafic.
    Mais 5 mn qui font que je loupe mon ELAO en arrivant de Vitry sur Seine..
    Sans parler des problèmes de matériel, problème de signalisation, problème de personel absent je constate que le seul personel qui est toujours à son poste est le personel qui contrôle nos titres de transport…
    Qui de plus apprécie moyennement les blagues et nous regarde de travers quand, lorsque que l’un d’entre eux me demande mon titre de transport, je lui dit qu’en raison d’un problème de régulation de mes bras je leur présenterait dans 5 mn….
    2 H 30 pour faire Etampes – Vitry ce matin : une personne inanimée sur la voix …j’espère qu’elle avait son titre de transport…
    Cela arrive souvent en ce moment mais impossible de savoir si il valait mieux descendre a Juvisy pour choper la ligne D…..
    Nous sommes pris en otage et la seule alternative : la voiture , non merci…
    Vive la France et vive le STIF pour la gestion catastrophique des transports en commun …..

Laisser un commentaire


Du bon usage des commentaires :
- L'anonymat n'est pas incompatible avec la courtoisie et le respect de chacun.
- Les messages injurieux, agressifs, les critiques gratuites et non argumentées et les attaques personnelles seront supprimés et leurs auteurs bloqués.
- Pour signaler une faute de frappe ou de syntaxe, contactez-nous via la page de contact.