Un projet de végétalisation du métro parisien en cours d’étude !

07-03-2017 2 commentaires

Lors de l’appel à idées lancé par la RATP en novembre 2016, la création d’espaces verts avait obtenu le suffrage le plus important. La régie parisienne des transports avait en effet sollicité les internautes pour améliorer le quotidien des franciliens qui utilisent les transports en commun. Les principales idées diffusées par les internautes (telles que la suppression de la publicité ou des publicités moins intrusives) n’ont pas été conservé par la RATP. Cependant, la société retient une idée très intéressante sur le plan de l’écologie et de la qualité de l’air: la végétalisation des stations de métro.

Un challenge technique déjà éprouvé

Testée à New York depuis 2015, l’idéed’aménager les stations de métros d’espaces verts fait petit à petit son chemin à travers les capitales mondiales. Dans le cadre d’une consultation citoyenne organisée par la RATP, une internaute a fait part de son souhait d’améliorer l’environnement et la qualité de l’air à travers cette proposition de végétalisation. Elle est partie d’un constat simple que tout le monde peu ou prou partage: « la qualité de l’air qui circule dans le métro parisien est plus qu’irrespirable », pour ensuite proposer d’investir dans des plantes dépolluantes qui, en plus d’être utiles, apportent un peu de couleurs aux stations. Parmi les idées qui n’ont pas été retenu lors de cette consultation citoyenne: celles déjà en cours de développement, celles impactant la sécurité du réseau, ou encore celles ayant des conséquences sur le financement du réseau de transports. En dehors des espaces verts, les votants ont souhaité accorder une importance toute particulière aux purificateurs qu’ils souhaitent voir se rependre pour lutter contre les mauvaises odeurs. De même qu’un accès facilité aux gares grâce à la mise en place d’ascenseurs voire de rampes de bagages. Pour les plus connectés d’entre vous, on retiendra également une application mobile également utilisable hors connexion, utile lorsque vous souhaitez consulter un autre itinéraire au cours de votre trajet souterrain.

Sur le plan technique, végétaliser des stations de métro n’est pas si évident que cela. En effet, la question de l’apport de l’eau et de la lumière intervient, sans compter celle de la résistance des plantes choisies dans un environnement souterrain. Comment faire vivre ces plantes sur la durée ? Afin de répondre à ces questions, la RATP identifie actuellement des partenaires pour réfléchir à la mise en place d’un tel système. Plusieurs pistes de refléxion sont à l’étude: la mise en place de murs végétaux au coût non négligeable, ou encore la mise en place d’une collaboration avec des écoles d’horticulture ou des associations pour aménager des stations en plein air.

New York, une ville déjà bien en avance

De nombreuses expériences ont déjà été menées à Paris et dans d’autres grandes villes. Cependant le constat est souvent le même: l’entretien est difficile et les plantes souffrent généralement, sans compter la poussière qui se dépose sur celle-ci et qui nécessite un nettoyage régulier. Des solutions permettant de palier ces contraintes sont envisagées telles que la mise en place de serres équipées d’un système d’arrosage sous forme de pluie et d’un éclairage reproduisant la lumière du soleil. A New York, une phase de test a été menée ces derniers mois pour permettre de récupérer la lumière du soleil et de l’amener jusqu’aux plantes situées dans les souterrains. À l’aide de capteurs localisés en surface, la lumière est transportée via des tubes jusqu’aux plantes. Afin de confirmer des résultats déjà prometteurs, des tests grandeur nature vont être réalisés sur d’autres sites au cours des prochains mois. Même si l’air s’est amélioré dans les stations de métro en l’espace de 20 ans, la pollution reste malgré tout 2 fois plus importante qu’à l’extérieur. Bien que l’idée de végétalisation soit louable, les plantes ne seront pas à même de renouveler à elles-seules un air déjà bien pollué… L’aération et une ventilation efficace resteront bien plus efficaces que quelques plantes disposées ici et là dans les stations de métro.

2 pensées sur “Un projet de végétalisation du métro parisien en cours d’étude !”

  1. Le problème principal reste les usagers, et l’entretien. Au japon c’est un problème totalement absent. Les gens ne fument respectant l’interdiction dans les gares, ne jette pas leur déchets sur les voies, n’urine pas n’importe où.
    Et surtout le ménage est fait correctement.

    Mettre des plantes c’est bien mais avec l’incivilité de bon nombre d’usagers, ça sera vite très vite dégrader.

    Signaler ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi :

RATP/SNCF: Une fraude dans les transports en commun en baisse

C'est un constat: selon la SNCF et la RATP, la fraude dans les métros, dans les trams et dans les bus est en baisse en 2016. Les mesures…

Aptis: le futur bus électrique en test par la RATP

A mi-chemin entre le tramway et le bus, Alstom et NTL ont récemment dévoilé leur dernier bus électrique. Prénommé Aptis, il sera très prochainement testé par la RATP qui espère…